Le Paramoteur

Envolez-vous !

Présentation du paramoteur

Ensemble comprenant le moteur, l’hélice, le réservoir et la poignée de gaz, le groupe moto-propulseur connaissait en ses débuts de nombreuses contraintes pour la pratique du paramoteur. En effet, ses premières versions rendaient difficile la pratique de l’activité dans un confort optimal.

Mais aujourd’hui, à l’heure où la technologie ne cesse d’évoluer, de nouveaux moteurs conçus uniquement pour le paramoteur sont apparus : des moteurs de plus en plus légers, une réduction mécanique intégrée, une cylindrée plus faible. Mais également, et surtout, une réduction de la consommation et une baisse du volume sonore. De plus, l’hélice est désormais débrayable pour plus de sécurité et plus d’ergonomie après la phase de décollage .

La question aujourd’hui est de savoir quand devrons-nous opter pour le paramoteur électrique ?  Aujourd’hui très cher, il devrait être plus accessible dans les mois voir années à venir.

Les éléments du paramoteur

  • Moteur : Elément permettant de fournir une puissance nécessaire au démarrage. Le moteur de type monocylindre est proposé suivant plusieurs cylindrées et puissances selon les besoins du paramotoriste.
  • Réservoir : Le réservoir du paramoteur fourni généralement une capacité d’environ 15 litres offrant une autonomie comprise entre 3 et 6 heures suivant les utilisations.
  • Poignée de Gaz :La poignée de gaz du paramoteur permet la mise en marche, l’arrêt et le contrôle du régime moteur. Cette poignée comporte également un compteur de durée de marche (comme un compteur de km pour une auto).
  • Cage :La cage de protection rigidifie l’ensemble des éléments et protège le pilote de l’hélice
  • L’hélice : L’hélice récupère la puissance du moteur afin de développer de la poussée via le flux d’air. Cette hélice est conçue en carbone gage de légèreté et résistance..

Comment gérer le moteur au décollage et en vol ?

  • La mise en marche du moteur s’effectue avec la poignée de gaz via le bouton de mise en marche qui actionne le démarreur électrique.
  • Une fois le moteur démarré, il vous suffit de contrôler la pression de cette poignée pour augmenter ou diminuer les gaz permettant ainsi de contrôler votre altitude.
  • Lorsque vous serrez la poignée, vous augmentez les gaz permettant de gagner en altitude. A l’inverse, lorsque vous desserrez la pression de la poignée, vous diminuez les gaz et perdez de l’altitude.
  • Pour conserver une altitude constante, vous devrez trouver le bon régime moteur qui vous fera conserver la bonne hauteur de vol.

Paramoteurs & Ailes : neufs et occasions

null
Occasions
Achat
null
Occasions
Achat
Neuf
Achat

Matériel du paramoteur

Acheter son aile et son paramoteur représente un budget important. A cela vous devrez ajouter l’achat d’une radio et d’un casque mais également une tenue adaptée aux températures plus froides en altitude. Cet investissement de base (après obtention de votre brevet) vous donnera un tel bonheur en tant que PILOTE, que vous oublierez rapidement les dépenses engendrées par cette nouvelle passion.

Tutos vidéos . Initiation et perfectionnement

null
Monter son aile !
En cours de réalisation
En vidéo
null
Premiers vols
En vidéo
Prêt à partir plus loin !
En vidéo

Les centres de formations

De nombreuses bases en France proposent la formation de Paramoteur . Vous devrez disposer du brevet ULM pour pouvoir voler dans l’hexagone . Le théorique et la pratique vous seront enseignés par des instructeurs qualifiés. A vous de choisir la base la plus proche de chez vous pour pouvoir intégrer un groupe de para motoristes et découvrir le monde vue du ciel. A vous de jouer !

Baptême de Paramoteur

Vivez l’expérience avec Flyandview

0
min
La tête dans les nuages
0
%
D'aventuriers satisfaits
0
Pour seulement

Spots de Paramoteur

Cherchez et trouvez votre spot à proximité